Project

General

Profile

Actions

Chimie

Hehe, c'est rare de voir des gens qui pensent a la gestion des dechets avant de commencer. C'est tres bien. D'habitude les gens font plutot la manip d'abord, puis se demandent ensuite comment se debarasser du bidule. D'ailleurs sur les differents sites que j'ai pu voir, il est toujours marqué comment graver et presque jamais comment neutraliser ensuite. Quand a la securite, quand il y a quelques indications elles sont tres parcellaires.

La loi

Si tu va voir du cote de la reglementation, la reponse est tres claire : c'est niet ! Interdit dans les eaux usees. Visiblement les irresponsables qui decrivent la methode sur des sites web sans parler de l'elimination du dechet se foutent de la reglementation et balancent tout ca a l'egout sans autre forme de proces.

Si tu ecoute plus ta conscience que la loi tu va chercher a obtenir un truc assez inoffensif pour le balancer a l'egout. Honnetement, tu va faire une petite quantite de melange (1/2 L ?) de temps en temps, c'est pas avec ca que tu va faire une catastrophe ecologique majeure. Apres tout, balancer 1/2 L d'un tel melange a l'egout, c'est pas tellement pire que de deboucher 3 fois ton evier avec du destop.

Je fais partie de ceux qui aimeraient qu'on arrete le destop parce que c'est polluant et y'a d'autres methodes pour deboucher un siphon. Je fais donc aussi partie de ceux qui aiment pas trop qu'on balance eau oxygenee et acide chlorhydrique tel quel a l'egout.

La pratique

Je n'ai pas trouvé avec une recherche rapide sur le net. Je n'ai aucune experience de la neutralisation des dechets : dans un labo de chimie on confie tout a une societe specialisee... Je peux tenir un raisonnement theorique en fonction des produits utilises et suggerer quelques pistes a essayer, mais c'est pas terrible : ce n'est jamais que du raisonnement theorique. Je ne suis pas alle verifier que le resutat de tels raisonnements ne te peteront pas a la figure a cause d'un detail auquel j'ai pas pensé.

Si tu a envie d'essayer ce qui suit, je te conseille donc la plus grande prudence, et en tout premier lieu essayer sur une toute petite quantité. Un dé a coudre maximum.

L'eau oxygenee

Neutraliser rapidement l'eau oxygenee est dangereux. Ca chauffe beaucoup. Ca peut monter jusqu'a 600 °C et c'est pour ca que ca a ete utilisé comme carburant pour moteur fusee. L'eau oxygenee se decompose spontanement en presence de metaux comme le cuivre. Quand tu grave ton circuit le cuivre qui est dissout se retrouve dans le bain (c'est pour ca que ca deviens bleu). Une solution est donc... d'attendre. Genre laisser dormir le truc jusqu'au lendemain. Il restera toujours un peu d'eau oxygenee, mais pas beaucoup. Il faut le laisser dormir dans un recipent ouvert parce que de l'oxygene se degage. Si tu l'enferme, ton recipient eclatera comme un ballon de baudruche que tu gonfle trop.

Est-ce qu'attendre jusqu'au lendemain est un temps suffisant pour que la concentration en eau oxygenee diminue assez ? Est-ce nettement plus que necessaire ? J'en sait rien.

Mais cette solution pose un grave probleme de securité : la surveillance. Soit tu fais le planton a cote de ton truc jusqu'au lendemain, soit tu prend le risque que quelque chose se passe mal pendant que t'es pas la. Dans les trucs qui peuvent mal se passer, le plus probable et le pire c'est que quelqu'un d'autre le trouve et le touche. Il y a aussi le risque que le truc se renverse, se repande et bouffe tous les objets que ca touche. Voire pire, que ca foute le feu. On va donc s'orienter vers une solution du genre le mettre dans un bocal qu'on laisse ouvert, le poser bien stable (voire meme dans une bassine vide) dans une piece qui ferme a clé, et avec un ecriteau tres explicite. Pas terrible quand meme.

L'acide chlorhydrique

Ca c'est plus classique : il faut un truc basique et un moyen de savoir a quel moment tu en a mis la bonne quantité. Un truc classique c'est le bicarbonate de soude. Ca fait un degagement gazeux tres important et tres vif, et quand ca fait plus de bulles meme si tu rajoute un peu de bicarbonate, c'est que c'est neutralisé. Tu aura une reaction moins vive mais exactement le meme resulat avec du calcaire (ou autre forme du meme mineral : marbre, craie, etc... mais attention pas ce qu'on appelle craie et qui sert a ecrire sur les tableaux : c'est en fait du platre).

Verser directement du bicarbonate dans l'acide est sucidaire : le degagement gazeux sera beaucoup trop vif. Il faut donc commencer par diluer, puis mettre le bicarbonate par petite quantité (genre un demi dé a coudre a la fois). Plus tu met de bicarbonate, plus tu neutralise, moins l'ebullition est vive, tu peux donc augmenter les doses que tu verse. Il faut aussi se proteger des eventuelles
projections d'acide que l'ebullition peut provoquer. Une astuce est de mettre ca au fond d'un recipient haut et avec une ouverture etroite (qui a dit erlenmeyer ?), en n'en mettant qu'un peu au fond. Ainsi les eclaboussures seront arretees par le recipient. Je me doute que tu n'a pas d'erlenmeyer sous la main, tu peux utiliser une bouteille en verre par exemple.

La dilution c'est enquiquinant : ca augmente beaucoup le volume de dechet a neutraliser. Si tu a 1/2 L et que tu le dilue 10 fois, tu te retrouve avec 5 L a neutraliser, c'est assez long a faire. Ca va plus vite avec un gros recipient : tu peux en mettre plus a la fois dedans. Par exmple un bidon en plastique de 5 L, tu met 1 L de melange a neutraliser au fond et tu recommence 5 fois. Si l'ebullition n'est pas trop vive, la fois suivante tu peux prudamment reduire le taux de dilution.

Si la neutralisation de l'eau oxygenee ne s'est pas bien faite, tu va verser du bicarbonate dans un melange acide + reste d'eau oxygenee + un peu de cuivre. Je n'ai aucune idee de la reaction que ca peut bien produire. La premiere fois essaye avec une toute petite quantité.

La dilution

Autre solution : la dilution simple. L'air de rien, neutraliser comme expliqué ci dessus, c'est bien plus de travail que graver ton circuit...
Quand tu a comparé l'impact environnemental de ton truc avec celui du destop, t'a envide de pas t'embetter autant. La dilution simple est beaucoup plus rapide a faire. Mais je conseille de diluer franchement. Au moins d'un facteur 10. Et tire plusieurs fois la chasse apres. Le volume d'eau qui est dans le siphon de tes chiottes me semble bien petit.

D'ailleurs l'environnement n'est pas le seul a proteger : y'a la cuvettes des chiottes aussi. Si tu verse de l'acide chlorhydrique non dilué, ca attaque l'email, il deviens poreux, et apres la moindre salissure rentre dans les pores et deviens impossible a nettoyer. Ceux qui habitent en terrain calcaire et qui ont donc les surfaces de leurs tuyaux ainsi que la cuvette des chiottes recouverte d'une mince couche de tartre n'ont pas tellement ce probleme (sauf si ils nettoient souvent la cuvette avec un produit detartrant). Par contre nous autres auvergnats nous avons pas du tout de tartre et de l'eau qui a deja tendance a etre acide, donc a corroder les tuyaux.

Securite

Je vais pas te dire une fois de plus qu'il faut mettre des gants et des lunettes. C'est vrai, c'est ecrit partout, c'est ce que tout le monde dit, mais c'est tres insuffisant.

Les gouttes

Quand on fait la cuisine ou la vaisselle, on met plein de petites gouttes un peu partout, mais on n'y fait pas attention parce que c'est que de l'eau. Arriver a manipuler des liquides sans que des gouttes sautent par ci par la (y compris a des endroits ou on arrive jamais a comprendre comment cette goutte a fait pour arriver la) ca demande un grand entrainement. Moi meme, de temps en temps je me fais avoir. C'est d'autant plus vrai quand tu manipule des liquides qui ont une viscosité et une tension de surface différentes de celle de l'eau (dont on a l'habitude).

Il m'est deja arrivé de me mettre une goutte d'eau oxygenee a 130 volumes sur la main sans m'en rendre compte. Juste un petite goutte. 5 mn apres ca me piquait drolement et j'avais une grosse boursouflure blanche comme une verrue.

Avec l'acide chlorhydrique, ca fait pas de boursouflure mais ca pique autant.

Bien sur, si on ne fait rien, ca va de mal en pis et ca finit avec un joli trou dans la main.

La regle en cas de produit chimique sur le corps, c'est :

  • Enlever les vetements. Pas la peine de se mettre a poil pour une goutte sur la main, par contre si tu te renverse une bouteille dessus, a poil devant tout le monde sans hesiter.
  • Rincer a l'eau, ni chaude, ni glaciale, et sans frotter (si tu frotte une peau qui est en train de se faire ronger par de l'acide, tu la dechire tres vite).

Quand je dis "rincer", ca veut pas dire "passer sous l'eau", ca veut dire "rester 15 minutes sous l'eau". J'insiste : je dis bien 15 minutes, pas moins. Quand tu est a cote de l'evier avec la main sous le jet d'eau, ca te semble une eternité, mais il faut avoir la patience d'aller jusqu'au bout de cette eternité. La peau est comme une eponge : les produits chimiques rentrent dedans et il faut rincer longtemps pour qu'ils ressortent.

Dans les labos de chimie il y a toujours une douche dans le labo ou a proximité immediate de la porte pour pouvoir se doucher en urgence si on se renverse quelque chose dessus. Pour ta manip, tu n'aura probablement pas de douche de securite a disposition. Ca veut dire faire la manip a proximité immediate d'un evier pour rincer une éventuelle goutte et croiser les doigts pour que tu te renverse pas une bouteille sur une jambe... Fais tres attention a tes gestes quand tu manipule.

Un cas tres classique c'est quand tu verse un produit qui est dans une bouteille. Quand tu arrete de verser, une goutte pend au goulot. Et puis tu releve la bouteille et la goute coule a l'exterieur, et c'est tes doigts qui en profitent. N'importe qui qui a deja versé de l'huile sait de quoi je parle. Mais l'huile c'est visqueux, ca coule lentement le long de la bouteille, tu a le temps de le voir et d'enlever tes doigts. L'acide ou l'eau oxygenee ne te laisseront pas ce temps.

Un autre cas classique, c'est que quelqu'un passe dans la piece apres toi, met la main sur la table ou tu a travaillé (ou sur l'evier), sent que c'est mouillé, ou meme ne sent rien du tout, et puis continue de vaquer a ses occuppations. 5 mn plus tard cette personne sera n'importe ou (dans son lit, dans sa voiture, au travail, que sais-je) et sera toute surprise de trouver sur sa main une grosse boursouflure comme une verrue qui pique de plus en plus fort. Grand nettoyage systematique avec une eponge et de l'eau apres chaque manip.

Si une goutte termine son chemin dans un oeil, je te laisse aller lire au paragraphe "catastrophes" ci dessous. Il y a 2 scenarios classiques pour que ca arrive : les eclaboussures et s'essuyer l'oeil machinalement avec sa main gantée.

Les odeurs

Quand je suis arrivé en ecole de chimie, on m'a appris tres vite une habitude toute simple : ne JAMAIS mettre son nez au dessus du goulot d'une bouteille de produit chimique pour en sentir l'odeur. JAMAIS

C'est vrai qu'avec de l'eau oxygenee tu risque pas grand chose. Avec de l'acide chlorhydrique a 23 ° c'est deja violent mais tu finira pas forcement a l'hosto. D'autres produits que tu n'utilise pas sont bien pires encore. C'est quand meme bien de prendre cette habitude. Si tu veux sentir l'odeur, laisse donc ton nez 20 cm a coté du goulot et fais un mouvement de la main au dessus du goulot pour pousser l'air vers ton nez.

Il faut aussi savoir que le sens de l'odorat s'habitue aux odeurs. Si tu respire un truc longtemps, au bout d'un moment tu le sent plus. C'est typique quand plein de gens restent enfermes bien tasses plusieurs heures dans une piece. Par exemple une salle de classe (j'en ai quelques souvenirs de ma scolarité). Si quelqu'un entre, il va s'exclamer "ouh, ca sent fort ici, ouvrez une fenetre pour aerer parce que c'est irrespirable". Pourtant les gens qui sont dans la piece depuis le debut n'ont pas senti que l'air etait devenu irrespirable. Parce que leur odorat s'est habitué.

Tant que c'est la respiration et les odeurs de phoque de 30 etudiants, ca pose pas de probleme. Si c'est les emanations d'acide chlorhydrique de ta mixture, c'est une autre affaire.

Imagine quelqu'un qui dit "Au debut de la reaction ca degageait, j'evitais de respirer quand je sentais une bouffée d'emanation, et puis apres ca c'est calmé, ca sentait plus." Tu peux en conclure que c'est precisement quand il le sentait plus qu'il s'est copieusement empoisonné.

Les catastrophes

Les gants et les lunettes ca sert a se proteger des differentes etapes de la manip quand elle se passe bien. Les problemes de securite arrivent quand ca se passe mal. Et la, quelles seront tes reactions ? L'improvisation aboutit souvent a la catastrophe. Il faut anticiper les problemes possibles pour etre mentalement pret a les gerer.

Les yeux

Si tu te met une goutte dans un oeil, la douleur sera effroyable, et en plus tu va immediatement avoir les 2 yeux envahis par des larmes. Tu n'y verra donc plus rien. Dans ce cas, la panique sera ton ennemie n° 1. C'est une situation ou resister a la panique demande une tres grande maitrise de soi. C'est aussi une situation ou un homme averti en vaut deux. Il te faudra rapidement poser la bouteille que tu tiens a la main sans la renverser, trouver l'evier, y arriver sans trebucher ni renverser tout ce qui se trouve sur ton passage (par exemple le bac avec ton circuit entrain de graver), trouver et ouvrir le robinet mais pas trop fort pour pas t'exploser l'oeil avec le jet, et te contorsionner pour mettre ton oeil dessous. Tout ca sans y voir le bout de ton nez et avec une grande douleur qui te vrille l'oeil.

Il va de soi qu'il est extremement precieux de ne pas etre seul dans un cas pareil, surtout si on panique. La personne qui t'accompagne devra etre prévenue de la conduite a tenir, sinon elle sera totalement inutile. Reperer et visualiser mentalement a l'avance le chemin a faire pour aller a l'evier pourra aussi t'aider.

Un jet d'eau dans l'oeil c'est tres douloureux. Surtout si c'est un oeil soumis a la torture d'une goutte d'acide ou d'eau oxygenee. Il faut absolument ouvrir l'oeil sous le jet d'eau. Les consignes disent de rester 15 mn avec l'oeil ouvert sous le jet d'eau, mais tu n'y arrivera pas : c'est bien trop douloureux. Tu va donc rester sous le jet le plus longtemps possible, puis faire une pause, puis y retourner, refaire une pause, y retourner encore... jusqu'a l'arrivee des pompiers.

Evidamment, il faudra appeller les pompiers sans tarder. Des imprudents ne le font pas quand la goutte est tres petite et que la douleur se calme rapidement sous le jet d'eau. Ils ont tort. Ils devraient quand meme au moins aller consulter un ophtalmo.

Avec les produits que tu t'apprete a manipuler, si tu agis vite, que quelqu'un te guide jusqu'a l'evier et t'ouvre l'eau et que tu met tout de suite ton oeil dessous, et bien il te faudra quand meme avoir de la chance en plus pour pas finir borgne.

Le renversement

La bouteille t'echappe, elle rebondit sur le bord de la table, et spatch par terre. Ou encore tu prend ton bac plein de mixture, tu le penche pour verser la mixture dans un bocal, tu te loupe et splatch sur la table. Tu va te retrouver avec une grande flaque de produit dangereux. Evidamment ca fait comme toutes les flaques : ca eclabousse, ca passe sous les meubles, ca s'insinue entre les planches du parquet. Mais en plus ca degage d'abondantes vapeurs d'acide chlorhydrique.

Comment tu le ramasse ?

Si tu fais ta manip dans une piece avec peu de place, un parquet en bois ou de la moquette, beaucoup de meubles, du bordel heteroclyte dessus dedans et entre les meubles et de la poussiere un peu partout... tant pis pour toi. T'avait qu'a pas manipuler des produits dangereux a cet endroit !

Le choix des lieux est crucial pour etre capable de gerer un accident. Il faut de la place pour circuler sans renverser quelque chose, des surfaces etanches (carrelage, lineau... ), le moins possible de recoins. Evidamment ceci s'applique a la piece ou tu va faire ta manip, mais aussi a la piece ou tu stocke tes produits, au chemin par ou tu passe pour aller de la piece de manip a la piece de stockage, au chemin par ou tu passe pour aller au chiottes jeter ta mixture. Quand tu transporte un produit dangereux, donc que tu marche, c'est un moment ou le risque que tu le foute par terre est fort.

Pour ramasser une telle flaque, il faut l'absorber. Dans les labos de chimie on a de l'absorbant minéral spécial pour ca.

Si c'est la bouteille d'acide qui est tombee, tu peux l'absorber avec du sopalin. Il t'en faudra 3 rouleaux et tu sera impressionne comme ca le reduit en bouillie, mais t'y arrivera. Il faut evidamment manipuler le sopalin avec des gants. C'est dans ce genre de moment que tu fais moins attention a tes mouvements et que tu finis par te toucher le visage ou redresser tes cheveux avec un gant plein d'acide.

Par contre une grande flaque d'acide chlorhydrique ca fait beaucoup d'emanations. Il faut vraiment pouvoir ventiler fort pour arriver a eponger une telle flaque. Souviens toi qu'on s'habitue aux odeurs. Si tu n'y arrive pas facilement, n'insiste pas et appelle les pompiers a l'aide. Si tu peux pas ventiler assez fort, ca va faire comme les lacrymos dans les manifs : ca va t'irriter la gorge, puis plus bas dans la poitrine, tu va avoir les yeux qui pleurent, puis tu arretera parce que tu tiendra plus. Ou alors il faut avoir un masque, mais dans ce cas il faut qu'il protege aussi les yeux. Le cas le plus dangereux c'est peut etre le cas ou tu arrive a ventiler mais pas assez : les emanations seront pas assez fortes pour t'empecher de travailler mais tu va quand meme en respirer, t'y habituer, et finalement en respirer plein.

Si c'est l'eau oxygenee ou la mixture qui sert a graver, c'est plus compliqué a cause du danger d'inflammation du sopalin (voir le paragraphe "feu" ci dessous). Il faudra l'absorber avec un truc non
combustible. Ca peut etre du sable, ca peut etre de la litiere pour chat (minerale, pas un truc a base de copeaux de bois), ca peut etre de la perlite ou de la vermiculite (disponibles dans
les magasins de materiaux en tant qu'isolant thermique). Comme tous ces produits sont des poudres, il te faudra aussi de quoi ramasser la poudre imbibee de produit dangereux. Par exemple une raclette en caoutchouc pour faire les vitres et une pelle a poussiere en plastique. Pas de metal : il se ferait bouffer aussi bien que le cuivre du circuit imprimé. Je ne recommande pas non plus la balayette qui va avec la pelle : quand les poils seront pleins d'absorbant imbibé de produit dangereux, tu va galerer pour la nettoyer.

Dans tous les cas finir par un grand nettoyage avec une eponge et de l'eau.

La grande quantité d'absorbant que tu ramassera sera mise avec les dechets chimiques pour etre ramassee par l'entreprise de traitement des dechets de ton labo. Heu pardon... finira dans un seau ou tu a mis de l'eau. Apres plusieurs rincages a l'eau, quand tu sera sur qu'il ne reste plus de trace de produit dangereux, l'absorbant finira dans un recipent que je ne nommerai pas parce que c'est interdit de le mettre la (le truc qui sert pour y mettre les choses qu'on jette). L'eau de rincage sera neutralisée ou diluée comme tu le fais pour ton bain de gravure.

Le feu

L'eau oxygenee a 130 volumes est un comburant puissant. Quand tu va faire ta mixture ca va la diluer, mais tu va rajouter du cuivre qui va catalyser la decomposition de l'eau oxygenee et donc augmenter la production d'oxygene. Si ca arrive sur un materiau inflammable qui a une grande surface de contact avec l'eau oxygenee (tissus, sopalin, bois... ) et que t'a pas de chance, ca peut s'enflammer spontanement. C'est d'autant plus vrai si il y a en meme temps du metal tout contre le materiau inflammable, par exemple un bouton ou un rivet de ton pantalon. Evite d'avoir un briquet ou des alumettes dans la poche.

Il est ou l'extincteur le plus proche ? Dans toutes les recettes, ils disent de se preparer un bac d'eau a coté pour rincer le circuit juste apres l'avoir gravé. C'est vrai, mais ce meme bac d'eau pourrait bien te servir a eteindre le feu. Attention : si y'a une prise electrique pres du feu (ou toute autre presence d'electricité) ne jette pas d'eau avant d'avoir coupé le courant. Tu pourrais t'electrocuter. Il est ou le disjoncteur pour couper le courant ?

La presence de ce bac ne dispense pas de se demander ou est l'exticteur le plus proche AVANT de faire la manip. Idealement meme avant d'acheter l'eau oxygenee.

Une couverture bien epaisse (et idealement ignifugee) peut etre plus efficace qu'un extincteur pour eteindre une torche humaine qui court dans tous les sens. Dans les labos de chimie on a des couvertures anti feu speciales, en general juste a cote de la douche, de l'extincteur et du seau d'absorbant.

Les projections sur les gens

Dans un cas comme celui la, ne te dispense pas d'appeller les pompiers rapidement.

Si la bouteille t'echappe, rebondit sur le bord de la table et splatch sur ta jambe. Si tu tiens le bac pour verser la mixture dans un bocal, que le bord t'echappe, et splatch sur le bras, tu va avoir des vetements ibmibes de produit dangereux. Il faut les enlever, absolument, tout de suite. Si tu te retrouve a poil devant tout le monde, et bien il vaut mieux ca qu'une brulure grave. Ensuite il faut de l'eau pendant 15 mn. J'ai deja parlé de la douche de sécurité, mais tu n'en aura pas.

Le bac de rincage pourrait bien te servir a te le foutre dessus a titre de douche de securite en cas de malheur. Je conseillerai meme de se preparer un plein seau d'eau en plus du bac en question. Si tu te renverse la bouteille d'eau oxygenee sur la jambe et que t'a rien pour te rincer, et que t'attend l'arrivee des pompiers avec l'eau oxygenee sur la peau, tu finira a l'hopital des grands brules a lyon. Evidamment, se verser un seau d'eau dessus ca dure pas 15 mn. Mais c'est deja ca, ca va enlever le plus gros et ca te donnera le temps de chercher ou est la plus proche douche pour aller y attendre les pompiers sous le jet d'eau.

Conclusion

  • un lieu propre et rangé, sur toute la zone ou tu manipule ces produits, avec
    • de la place
    • peu de recoins
    • des surfaces etanches
    • des materiaux non combustibles
    • une bonne ventilation (ca pourra avantageusement etre en exterieur)
  • un seau d'eau a titre de douche de securite
  • un seau de litiere pour chat minerale, avec raclette et pelle
  • un evier
  • une douche pas trop loin et savoir ou elle est
  • un extincteur pas trop loin et savoir ou il est
  • savoir aussi ou est le plus proche telephone pour appeller les pompiers (pas celui qui est dans ta poche et qui va se prendre du produit dangereux en meme temps que ton pantalon)
  • memoriser a l'avance le chemin pour aller a l'evier
  • ne pas etre seul
  • ni briquet ni allumettes dans les poches
  • des gants, des lunettes et une blouse (ca coute pas cher et moins de produit arrivera jusqu'a ta peau en cas de pepin)

et en option

  • un masque qui protege aussi les yeux
  • une couverture epaisse

Ce qui fait la difference entre un labo de chimie et ta cuisine, c'est la capacité a gerer les accidents.

C'est comme la ceinture de securite : tu la met tous les jours toute ta vie malgre que t'a jamais eu d'accident, parce que quand l'accident arrivera il sera trop tard pour la mettre.

PS : quand tu utilise une bouteille, tu enleve le bouchon, tu verse le produit, puis tu remet le bouchon. Comme ca si la bouteille tombe le produit restera dedans.

Updated by Thomas Trabattoni almost 9 years ago · 12 revisions